FANDOM


Ancien régime.jpg

Représentation du Royaume d'Obsidia sous l'Ancien Régime

Le Royaume d'Obsidia (ou Terres de l'est) représente l'ensemble des territoires à l'est de Monts Monors fondés par les peuples rhinniens, mais aussi berceaux des Elfes, des Hobbits, des Hommes-loups et des Hommes-rats. Dans l'Ancien Régime, il englobait toutes les Terres de Proximal, les forêts de Célérianne et Cétirianne, la Vallée de la Fourche et les terres de Daviandra et de Dantirostrie qui étaient tous dirigés par des ducs et seigneurs, eux-mêmes sous la tutelle de la famille royale et du Grand Conseil de la Cité Luminar (sauf Célérianne qui reconnaissait la couronne, sans pour autant accepter sa suprématie).

Suite au Schisme politique du royaume, après la signature du Pacte de Greylawk, le royaume perdit plusieurs provinces qui s'annexèrent à l'Alliance de Greylawk. Si on utilise toujours le terme pour désigner l'état de l'Ancien Régime, on renomma toutefois l'ensemble des duchés encore loyaux à la couronne "la Royauté de Luminar". La plupart étant maintenant scindés en différentes nouvelles régions, les nouveaux territoires présents dans les anciennes limites du royaume sont ceux-ci : le Consortium de Cétirianne, le Forêt de Rodolaf et le Refuge d'Avikatho (ancienne Forêt de Cétirianne) ; le Nouveau Territoire Tirandin et la République de Greylawk (anciennement des parties de la Vallée de la Fourche) ; la Plaine du Berceau fertile et les nouvelles Terres de Proximal (l'ancien duché étant maintenant coupé en deux) ; les Terres de Lumière et l'Union libre des communautés de Daviandra (anciennes Terres de Daviandra et conquêtes militaires) ; l'amputée Vallée de la Fourche ; les frontières du District Royal de Luminar, des Terres Dantirostrie et de la forêt de Célérianne sont restées inchangées. 

Pour encore plus d'informations sur le Royaume que n'en fournira cette rubrique, veuillez lire le 'Livre du Royaume d'Obsidia'

Histoire du royaume Modifier

La fondation d'un royaumeModifier

C'est le 6 aprilas 254 que débuta le règne erriep. Ayant le dessus sur leurs vis-à-vis Cradeux, les Errieps, peuple rhinnien originaire de la Vallée de la Fourche basé sur la famille, l’agriculture, l’élevage, la chasse et la pêche, s'investirent de rassembler avec eux leurs frères du nord et du sud sous un même gouvernement. Évidement, ce gouvernement était basé sur un monarchie erriep, mais avec lui débuta l'histoire du royaume. Ils purent ainsi plus efficacement combattre leurs rivaux et favorisa leur développement pendant plus de deux cents ans. 

Dans les années 300-325, ce développement amena une nouvelle race dans la démographie du royaume. Une épidémie causa des malformations chez certains nouveau-nés. En plus de malformations diverses, ces bébés sont nés anormalement petits, trapus et très velus. Ils semblaient cependant beaucoup plus forts que la normale. Effrayés, des parents ont alors décidé d’envoyer dans une grande grotte des Monts Monors tous les enfants mal formés. Réagissant à cette décision, une poignée d’habitants décida de protéger et d’élever ces enfants. Cette nouvelle race, qu'on appelle les Nains, continua de se multiplier dans les tunnels et crevasses de l'ouest et revint vers ces hommes qui les avaient abandonnés. Ils s'avérèrent être d'utiles alliés, autant dans les efforts de guerre que pour les travaux de construction et d'artisanat. Chassés plus tard des Monts Monors par les Orques, Gobelins  et Cradeux, ils partiront presque tous en exode vers le royaume jusqu'à la fondation de leur province, le Nouveau Royaume Nain, 800 ans plus tard. 

On désigne l'an 457 comme celle de l’Oubli. Les affrontements entre Errieps et Cradeux étant devenus trop peu nombreux, à certains moments presque inexistants, les habitants d’Obsidia d'origine rhinniène oublièrent ce pourquoi ils avaient été créé, soit pour combattre les Cradeux et autres représentants du mal. Les gens eurent d’autres préoccupations, principalement d'étalement, ce qui donna lieu à la création de nouveaux peuples. C'est à ce moment que c'est fait la réelle scission entre les trois principaux peuples rhinniens : les Errieps de la Vallée de la Fourche, les Nords des Terres de Proximal et les Hommes du désert au sud des Terres de Daviandra et de Dantirostrie et à l'ouest des Terres de Malakar. L’Oubli correspond aussi à la fin du Premier Livre du Destin.

Une autre race vint accroitre la diversité du royaume. Les premiers Elfes, créés officiellement le 23 augustas 501 par une union entre le demi-dieu Sauran et une humaine. Cette race, divinement plus pure, choisit les grandes forêts du centre du continent, appelées plus tard Forêts de Cétirianne, comme terre d'accueil, décidant du même coup de protéger leurs faunes et flores qui étaient de plus en plus grugés par l'expansion des Rhinniens et des Nains. Même s'ils s'accordèrent bien entre eux, ils reconnurent quand même la souveraineté des Errieps, souverains à l'époque, et s'organisèrent très vite pour créer une union avec leur royauté qui profiterait à tous. Évidement, certains groupes plus exclus ne participeront jamais aux affaires du royaume et l'union n'a jamais fait totalement l'unanimité chez les Elfes. C'est d'ailleurs pour cela que, lors du Schisme, la grande Forêt de Cétirianne se divisa entre trois territoires : un loyaliste, un souverainiste et un neutre

C'est très peu de temps après la venue des Elfes que le Mal riposta en créant les Orques . La date officielle des archivistes est celle du 12 februarias 503 où une union entre Mitriam et un humain créa cette race violente et barbare. Bien qu'ils s'installèrent dans les Monts Monors et à l'ouest, leur création assura une nouvelle menace et des perturbations futures au royaume.  


Règnes cradeuxModifier

C'est le 28 februarias 519 que l'avancement sociologique et culturel de tout le royaume freina brusquement. Après avoir étudié le fonctionnement du système royal erriep, les Cradeux ont réussi à placer légalement sur le trône l'un des leurs. En fait, quelques années plus tôt, le roi erriep est tombé amoureux d’une Cradeuse qui se disait alors erriepe. Cette femme était une envoyée des chefs cradeux, qui commençait tranquillement à s'organiser. Dès qu’il fut placé sur le trône, le fils issu de cette union a rapidement fait régner la terreur sur le Royaume d'Obsidia  en déclarant le premier règne cradeux d'Obsidia. Les Cradeux purent alors circuler librement dans les terres de l'est, profanant les lieux sacrés et harcelant les citoyens.  

Les Rhinniens et leurs alliés nains et elfes ne prirent pas grand temps pour former une révolution. On reprit tranquillement les territoires alentours de Luminar. On finit par reprendre la capitale le 17 maïas 534. On décapita le roi cradeux et tous ses suivants (donc plusieurs traitres rhinniens) et on confia le pouvoir à un Grand Conseil formé à même le peuple pour ne plus revivre un tel règne de terreur.  

Le royaume était cependant encore en état de crise, avec encore plusieurs groupes cradeux à l'intérieur des terres et beaucoup de criminels ayant profité du chaos pour prendre des villages entiers. Pour y remédier, le Grand Conseil fit écrire une série de lois visant à rétablir l'ordre et la paix sur Obsidia, notamment par les hauts croyants de celui-ci qui avaient déjà un sens incroyable de justice et d'équité. Le résultat, appelé le premier Livre de Lois, fut inauguré le 20 septembar 567 en même temps que les premières milices policières du royaume. On entreprit d'exiler tous les criminels arrêtés vers les Monts Monors, amplifiant encore plus l'importance de ses populations vicieuses.  

Mais cette paix équilibrée ne durera pas beaucoup plus que cent ans. Le 09 octobar 672, les armées du Mal, formés de cradeux, d'orques et de progéniture d'exilés de 567, entreprirent des assauts massifs et, pour la première fois, coordonnés contre le Royaume d'Obsidia. Ces attaques répétées plongèrent tout le continent en guerre totale et plongea le monde à feu et à sang, débutant la Grande Guerre. Après près de 90 ans de combats, les cradeux et leurs alliés marchèrent sur Luminar le 23 junias 760. Une nouvelle ère de totalitarisme s'amorça ; le règne tirandin.  


Le renouveauModifier

Comme leurs ancêtres l'avaient fait autrefois, les descendants des peuples de l'est reversèrent leurs tyrans de façon encore plus explosive. C'est le 24 junias 845 qu'eut lieu la Grande Révolte, révolte synchronisée aux quatre coins du royaume. Ils eurent tôt fait de chasser tous les marauds vers leurs terres originelles de l'ouest des Monts Monors. Le peuple, ne sachant plus s'il valait mieux réinstaller le Grand Conseil ou revenir à l'antan système royal, on jugea qu'il valait mieux unifié les deux idées. On déclara le gouvernement d'union du Grand Conseil et de la lignée rhinniène souverain le 24 martias 849. On marqua la fin de la Grande Guerre la même année, au jour du 28 julias, en capturant les dernières troupes cradeuses au royaume.  

Fort d’une chevalerie en plein essor depuis la riposte contre les Tirandins, le premier roi rhinnien et disciple d'Obsidia, Haudour Ier, et le Grand Conseil adoptèrent conjointement le code de chevalerie le 24 septembar 849, qui sert toujours d’outil de référence tant aux chevaliers qu’aux hommes de loi. Cette nouvelle branche du droit assurant une paix durable dans le royaume sera supervisé par la Haute Cour d'Obsidia, fondée par le même duo le 17 junias de la même année.

Le royaume plongea à nouveau dans le chaos vers l'an 902, mais celui-ci n'avait rien de guerrier. En fait, un grande épidémie pandémique se répandit sur tout Obsidia, tuant plus du tiers de la population. On accorde souvent la responsabilité de l'infection aux Cradeux, mais les peuples de l'ouest furent autant touchés par la maladie que ceux de l'est. On nomma cette maladie le Virus de la mort.

Alors que les attaques n'étaient qu'épisodiques depuis plusieurs années et concentrés au front de l'ouest, les cradeux parvinrent à entrer à l'intérieur des provinces à l’aide de portails dimensionnelle. Cette invasion, en l'année 1136, est appelé l'Invasion dimensionnelle et marque le début de la Seconde Guerre cradeuse. Face à cette nouvelle offensive importante depuis plus de 400 ans, le gouvernement obsidien n'eut d'autre choix que d'entamer une campagne à l'intérieur même des terres de l'Empire cradeux.  

En plus des guerres cradeuses, la planète entière, incluant donc le royaume, fut menacé de destruction complète par l'astre Ettynlak, lors de ce qu'on appelle maintenant la Crise d'Ettynlak, qui finit par être détruit in extremis, le 19 augustas 1140. C'est ce même jour que Maeljin, un puissant humain ayant atteint la sphère des dieux, tua Thorion, un dieu millénaire. Gaïa, déesse florique, disparut aussi en même temps. Certains accusèrent évidement Maeljin, d'autre Loirrevert, dieu de l'équilibre, qui voyait celle-ci comme une rivale. Il n'en reste pas moins que le panthéon divin fut grandement bousculé et ce qui amena plusieurs perturbations sur Obsidia

Politique du royaume  Modifier

Si le Royaume d'Obsidia était depuis 849 dirigé par un système de monarchie parlementaire, avec la lignée rhinniène et le Grand Conseil régnant conjointement, la réalité politique fut complètement chamboulée lors du Schisme politique engendré par la signature du Pacte de Greylawk. Même si la déchirure va puiser ses fondements dans le début de l'histoire obsidienne, on peut dire sans aucun que la casus belli fut la signature de la trêve d'Islar Ier

C'est en effet le 21 novembar 1141 que le roi Islar Ier signa une trêve entre le Royaume d'Obsidia et l'Empire cradeux. Si la trêve est au début la bienvenue, on réalisa bien vite qu'elle cachait des dessins personnels du roi, qui voulait protéger sa famille avant le peuple, et que les cradeux qui étaient en terres obsidiennes faisaient appliquer les lois et coutumes cradeuses, souvent barbares et violentes. 


C'est à Naspia qu'eurent lieu les premiers soulèvements, en 1143. L'Empire cradeux, craignant des soulèvements encore plus importants, cassèrent la trêve la même année, soit le Ier augusta, et prirent vite le contrôle des Terres de Daviandra et d'une partie de la Vallée de la Fourche . On destitua alors le roi, laissant les reines au Grand Conseil. Le peuple avait été trahi par son monarque une fois de plus et souffrait de son manque de jugement. 

Puis, le Grand Conseil, tout de même d'allégeance royal, édicta de nouvelles lois le Ier januarias 1144 comprenant l’introduction de nouveaux titres de noblesse. Cette noblesse, sans pour autant représenter le roi, dispose de plus de droits que les simples habitants. On ajouta ainsi plus de poids à l'aristocratie qui pesait déjà sur la tête de la plèbe et serfs.  

Enfin, au milieu d’une importante bataille, l’empereur cradeux aurait imploré Ettynlak d’unir les forces du Mal afin de régner sur l’univers tout entier. À cet instant, l’empereur disparut, de même que tous les hauts gradés cradeux. Privés de dirigeants, la plupart des Cradeux restants se rendirent rapidement, mettant ainsi fin à la guerre. On se demanda que faire avec les prisonniers.


Fautes d'entente dans le Grand Conseil, on rend la couronne à Islar II (ou Doniam), fils de l'Islar Ier. Il voulut esclavager tous les peuples de l'ouest et même pousser les invasions. Les dignitaires et politiciens qui voulurent s'opposer furent réprimandés, certains mêmes tués. Outrés des décisions et de l’attitude de ce nouveau roi, des dirigeants, des conseillers et des dignitaires ont signé le Pacte de Greylawk, matérialisant ainsi une nouvelle force politique s’opposant aux règles du système féodal.  

C'est ainsi que le grand Schisme se créa, redessinant complètement le Royaume d'Obsidia. L'Alliance de Greylawk amena avec elle près de la moitié des anciens duchés obsidiens. Islar II voulut reconquérir ces traites par la force. Il mourut cependant de causes mystérieuses avant d'entreprendre quoi que ce soit.

On installa alors sa tante sur le trône, Kenza. Pour éviter la guerre civile, on reconnut le droit de l'Alliance à la souveraineté, ceux-ci refusant catégoriquement de reconnaitre la légitimité de la couronne de Luminar. Ce qui reste de l'Ancien Régime est maintenant appelé Royauté de Luminar et le destin du grand empire est plus qu'incertain ...

L'application du droit Modifier

Il existe des lois dans les territoires d’Obsidia, instaurées par la couronne, le Grand Conseil et, surtout, la Haute Cour d'Obsidia, ses prêtres faisant office de grands juges. Ces lois ont pour but de faire régner l’ordre, la justice, l’honneur, le respect et la paix sur le royaume. Les lois sont valables pour tout le territoire concerné, c'est à dire tous les duchés encore loyaux à la Royauté de Luminar, mais il peut exister des règlements supplémentaires pour un duché, une seigneurie ou même un village en particulier. Dans ce cas, ces règles sont généralement affichées dans les lieux publics. 

Parmi les lois et règlements en vigueur, on note particulièrement :

- L’allégeance à l’autorité en place. Chaque personne doit respect et obéissance au dirigeant responsable du territoire. Une trahison peut valoir la peine de mort. 

- Vol. Personne ne peut s’approprier le bien d’autrui sans son consentement libre et éclairé. Toute personne reconnue coupable de vol pourrait devoir rembourser à la victime la valeur du vol, en plus de payer une amende. 

- Vandalisme et saccages. Le vandalisme et le saccage sont interdits. Toute personne prise en défaut pourrait être contrainte de réparer les torts causés et être exposée sur une place publique. 

- Meurtre et souffrance. Il est interdit de faire souffrir une autre personne. De plus, il est interdit de tuer, à moins d’une légitime défense ou d’un duel. Toute personne reconnue coupable de meurtre est passible de mutilation ou même de la peine de mort. Les gens coupables d’avoir fait souffert quelqu’un devront subir les même sévices corporels que ceux qu’ils ont fait subir à leur victime. 

- Possession d’arme. La possession d’arme est permise, mais peut être restreinte dans tout lieu, selon la volonté du maître de l’endroit. 

- Impôts et taxes. Tout dirigeant peut imposer un impôt ou des taxes aux personnes se trouvant sur son territoire. 


La loi est habituellement appliquée par le seigneur en place, soit par une milice annexée ou une garde seigneuriale, et les jugements sont rendus par des juges reconnus par la Haute Cour d'Obsidia, souvent des hommes de lettres ou des clercs. Si la nature d'un crime est d'une plus grande importance, il se peut qu'on utilise les forces du duché, voir même l'armée royale pour intervenir. Dans un tel cas, le tribunal prend de l'importance et nécessite souvent d'un à trois grands juges.  

Étant donné que la plupart des dirigeants sont des gens bons et justes, chaque dignitaire, peu importe son rang, est accueilli avec respect et dignité. Pour leur part, les hommes de loi, de même que tout guerrier ou chevalier, sont respectés, mais quelque peu craints. Par contre, lorsque des gens du peuple se rencontrent, ils sont le plus souvent sympathiques les uns envers les autres. Pour un ouvrage plus détaillé sur le droit obsidien, lisez le Livre de la Loi d'Obsidia .

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard