FANDOM


Proximal.jpg

Les Terres de Proximal dans l'Ancien Régime

Les Terres de Proximal, parfois appelées communément Terres du Nord, étaient à la base un duché du Royaume d'Obsidia. Fondé vers l'an 500 par des colons rhinniens, ses habitants s'établiront toujours d'avantage au nord, leurs descendants formant maintenant un peuple distinct dit des Nords.

Suite au Schisme politique, les clans les plus nordiques et les plus traditionnels s'unirent à l'Alliance de Greylawk, alors que ceux du sud, plus civilisés, resteront fidèles à la Royauté de Luminar. La partie septentrionale, au nord-ouest des monts Aloje, Dézigreau, Dévanze et Bombaverque et de la rivière Diapruse, se détachera ainsi politiquement du royaume gardant le nom d'origine du duché ; la partie méridionale, principalement la grande plaine Marie-Lauria, qui fournit les ressources nécessaires à l'expansion de la région sera appelée la Plaine du Berceau fertile pour cette raison et formera un nouveau duché.

Avant le Schisme - Le duché Modifier

C'est à l'époque de l'Oubli, vers l'an 457, que des caravanes de familles rhinniènes commencèrent à monter vers le nord, ayant oublier le but de leur création, soit la lutte du mal, et cherchant dorénavant à s'étendre et à s'épanouir. Les premiers arrivés aux berges de la rivière Norquiamou adorèrent la fertilité des lieux et la présence à profusion de poissons et de gibier. C'est donc évidement au coeur de celle-ci qu'ils fondèrent leur première colonie qui formera plus tard leur capital, Lytihamme.

Les autres vagues de colons qui furent attiré par les rumeurs de ce paradis débarquèrent en groupes serrés et en famille, et s'organisèrent ainsi malgré eux en clans, ou maisons, système qui perdure encore aujourd'hui. Ces groupes remplirent très vite tout le territoire au sud des monts du nord, ou du moins assez pour que les ressources commencent à se faire moins abondante, et plusieurs tentèrent leur chance vers le nord et l'est ; ils arrivèrent, malgré le climat hostile, à bien y survivre malgré toute attente, survivant de chasse et de pêche. 

Le premier duc des Terres de Proximal lui donna leur nom : Sieur Adalbert Proximal. À la base simple chef de clan, il dirigea la défense des villages nords lors des premières tentatives d'invasions cradeuses. Respecté de tous, il unifia les clans qui se rallièrent sous son duché, les annexant ensuite au Royaume. Plusieurs légendes courent à son sujet, allant jusqu'à celle d'un combat seul contre un dragon ou contre une horde d'orques, et ils restent aujourd'hui un héro pour tous les Nords. C'est d'ailleurs autour de ses exploits que se bâtira la tradition guerrière ce peuple, tradition qui les conduira dans tous les domaines son histoire.

Après le Schisme - Les Terres de Proximal de l'Alliance Modifier

Les Terres de Proximal seront divisées en deux nouveaux territoires suite à la signature du Pacte de Greylawk par plusieurs clans du nord et de l'est. Leurs homologues du sud, qui préféraient plutôt restés fidèles à la couronne, durent fonder leur propre duché, celui de la Plaine du Berceau fertile


Les actuelles Terres de ProximalModifier

Les clans plus nomades et guerriers des Nords occupent cette région plus reculée. Beaucoup plus proches de leur tradition et fiers de leur passé distinct, ils ont maintes fois repoussé les invasions cradeuses du nord, protégeant les peuples du sud, pourtant sans l’aide de ceux-ci et surtout avec très peu de reconnaissance. En fait, le système royal en place ne leur apportait que toujours d’avantage de taxes et de lois. Ayant grande soif de liberté, ils cherchèrent à clamer haut et fort leur indépendance en s'alliant aux côtés de l'Alliance, même s’ils durent pour cela faire la paix avec leurs anciens ennemis, les Cradeux.

Chez les clans du nord, les chefs de clan sont nommés d’après leurs exploits de guerre par leurs comparses, comme le voudrait la tradition. Ils vivent aussi beaucoup plus rustiquement dans des villages retirés où sont bâtis de grands halls en bois ou même des tentes de peaux. Leur nouvelle capitale est Rédidan même si elle fait plus office de lieu de rencontre pour les chefs. 

La Plaine du Berceau fertileModifier

Déclarant détenir les terres d’origine de leur peuple, les Nords du Berceau fertile sont des riverains plutôt civilisés ayant, avec les années, troqué la vie de nomades de toundra de leurs frères du nord pour une vie plus citadine. Ils ont longtemps été protégés par ces braves des attaques cradeuses et ont profité de cette paix pour apprendre du mode de vie et se gaver des richesses des duchés du sud. Ils consomment beaucoup de culture erriep et en introduisent toujours d’avantage dans la leur. Ils virent beaucoup plus la royauté comme un outil de développement que comme un fardeau. Leur participation dans les efforts militaires de la Royauté de Luminar leur assura justement une place de choix dans l’élite d’Obsidia.

Les clans nomade y sont, comme ceux du nord, dirigés par des chefs élus par les membres du clan, mais ceux-ci, se laissant influencés par les habitudes des errieps, ont abandonné leurs traditions et semble d’avantager préférer la richesse et le statut social à la bravoure et aux faits d’armes. Ils gardèrent Lytihamme, centre important pour l'échange nord-sud, comme capitale, ainsi que la Plaine Marie-Lauria, divisée pour sa part en seigneuries et gouverné sous féodalité erriep. 

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard